Partagez
 

 I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia R Vöski


Biffleuse pro de métier.Biffleuse pro de métier.


JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 28
Date d'inscription : 11/09/2014

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty
MessageSujet: I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre   I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre EmptyMar 16 Déc - 17:36

i find peace in the rain.

https://www.youtube.com/watch?v=j6fxSrotXv8

Les yeux fermés, j'étire mes bras jusqu'au ciel en expirant ensuite un faible soupire de soulagement. Assise entre d'énormes racines d'un arbre hors de la terre, j'attendais avec tranquillité. Le soleil avait disparu depuis de longues minutes à présent, si ce n'était pas une heure, voir deux. Même derrière les montagnes, sa faible lumière n'était plus visible et les étoiles avaient commencé à piquer le ciel à présent couleur encre, maintenant gouverné par une lune lumineuse et pleine. Les forêts n'avaient plus de secret pour moi, et je savais très bien que tenter de rentrer à la maison maintenant serait carrément du suicide avec tout les dragons sauvages Sylvestres, qui pour la plupart chassaient la nuit. De ma place, je pouvais voir le sommet des deux montagnes enneigées qui gardaient un oeil sur ma maison. Deux heures, voir même trois et j'y étais. Et même si j'aimais particulièrement le danger, ce soir j'opte plutôt pour le calme et le repos. Et un peu de chaleur. Le vert de l'herbe de la forêt se mêlait avec le blanc des premières neiges qui sont tombées ces derniers jours, faisant très nettement chuter la température, ce qui avait provoqué le gel de quelques points d'eau, dont le lac près de ma maison.
Posant ma besace devant moi, je range le collet fabriqué de mes propres mains, soigneusement pour ne pas l'abîmer, attachant ensuite les trois lapins que j'avais réussi à avoir. Au moins, je n'étais pas sorti de chez moi pour rentrer les mains vides. Je ne transportais pas grand chose avec moi, le strict nécessaire pour me défendre et survivre loin de chez moi, et aucun effet personnel pouvant donner l'occasion aux inconnus de me reconnaître.
    « Le campement est assez loin, j'pense que c'est bon. »
    « Tu penses ? C'est pas assez. »
Le dragon présent sur les branches au-dessus de ma tête poussa un grognement de mécontentement, avant de faire demi tour et de grimper jusqu'au sommet de l'arbre pour reprendre son envol. Trois fois que je l'obligeais à repartir, mais je n'avais pas le choix. Il était bien le seul pour s'assurer que tout danger humain était écarté, et pour ce qui est des dragons, on avise toujours au dernier moment. A force de rester éloignée de la civilisation d'Ignopolis, et de m'exiler dans les profondeurs de la forêt, j'avais pris l'habitude de me faire attaquer par les reptiles de ce coin de terre. Et surtout par leur lâcheté de ne pas se montrer directement en attaquant, d'attendre patiemment le bon moment.
Je ramasse mes affaires au sol pour me redresser ensuite, et placer à nouveau la anse du sac sur mon épaule, tirant un peu sur les corps sans vie des lapins pour m'assurer qu'ils ne tomberaient pas en chemin. Levant les yeux au ciel, ne pouvant observer que les branches garni de feuilles des arbres, j'ai pu apercevoir sans mal la silhouette de Némésis traverser les arbres en direction du sud. Direction que je prend à mon tour, après avoir ajusté mon long manteau de fourrure et la capuche pour me protéger convenablement du froid qui se faisait plus dur au fil de la nuit qui avançait.

Un peu plus loin, j'ai retrouvé Némésis, assis devant l'entrée d'une grotte dont je découvrais l'existence. Néanmoins, l'apparence de cette dernière me disait bien quelque chose, sans que je ne dise quoi que ce soit. Elles se ressemblaient presque toutes, et celle-ci sera parfaite pour la nuit. Jetant un coup d'oeil derrière moi, je remarque malgré la nuit noire d'important nuages gagner du terrain, s'illuminant parfois, suivit par des grondements sonores. Après avoir ramassée de nombreux bouts de bois avec mon dragon, nous nous sommes installés le plus éloigné possible de l'entrée ; Némésis souffla une faible fumée de gaz en direction du bois, tandis que je tentais d'allumer le feu en cognant deux pierres contre elles. Quelques secondes après, la chaleur nous enveloppait encore, tandis que la pluie dehors commençait à tomber.
Code by Silver Lungs

____________________________

LITTLE RED RIDING HOOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Skygård


Scandinave au coeur glacé

JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 50
Date d'inscription : 26/08/2014

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty
MessageSujet: Re: I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre   I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre EmptyVen 26 Déc - 17:36



La peur est plus tranchante qu'une épée.
S’éloigner. Respirer. Se couper du monde. Habitué à voyager et à ne jamais rester bien longtemps à la même place, le scandinave préférait les grands espaces aux rues trop fréquentées d’Ignopolis. Une vague de froid arrive tout doucement et bientôt ce sera le pays entier qui sera recouvert d’un manteau blanc. Emprisonnant le temps et empêchant quiconque de s’aventurer au – delà des frontières de la ville. Les pauvres fous qui décideront de pointer leur bout du nez à l’extérieur ne pourront plus revenir en arrière et il se pourrait bien qu’ils meurent en essayant de lutter contre les forces de la nature.

Voilà plusieurs semaines que Klaus a déserté la ville et ses bâtiments. Fuyant la vie citadine, après avoir reçu un chèque plus que généreux, il a décidé de partir quelques temps loin de la civilisation et des bruits atroces. Il n’a jamais vraiment aimé le luxe et toute la technologie apportée par les hommes venant d’au-delà des océans. Pour le plus grand plaisir d’Ena, il a décidé de partir en forêt pour un retour aux sources. Combattant pour servir sa patrie, il se devait de garder une condition physique parfaite pour pouvoir protéger les siens comme il se doit. Enfin, se protéger lui – même car Klaus, ce n’est pas le genre à se soucier du bien – être d’autrui.

Leur campement se situe dans une des multiples grottes perforées dans la roche des montagnes entourant Ignopolis. C’est Ena qui la proposé à son dragonnier, il dû l’accepter un peu de force. Sinon, la dragonne aurait fait la gueule durant toute la durée de l’entraînement. Assez grande pour accueillir un Ignis de la taille d’Ena, Klaus avait rangé ses affaires avec minutie au fond de la grotte. Ensuite, il partait durant des heures pour s’entraîner avec Ena. Elle était un adversaire de choix, et surtout c’est qu’elle n’y allait pas avec le dos de la cuillère. Souvent, il revenait au campement avec des coups bleus, les lèvres tuméfiés ou encore un œil au beurre noir.

Aujourd’hui, Klaus a décidé de conquérir un nouveau terrain pour son entraînement. Avec Ena à ses côtés, il se sentait presque invincible. Ils sont alors arrivés près des chutes d’eau magnifiques avec des roches glissantes et aussi coupante que la lame de l’épée du scandinave. L’entraînement commençait en douceur et Klaus se surprit d’anticiper les moindres faits et gestes de son dragon, ce qui mit Ena dans une rage folle et cette dernière bondit sur son dragonnier tout en rugissant. Le scandinave ria aux éclats et commença à se foutre de la gueule du dragon. Quand un bruit sourd résonna dans la clairière, le rire du blond stoppa net et les pupilles d’Ena devinrent aussi fines que le papier. Une ombre menaçant couvrit les arbres, les chutes et les malheureuses carcasses de Klaus et Ena. Un sylvestre sauvage sortit des tréfonds de la terre et, à voir sa tête, il n’était pas là pour une visite de courtoisie.

Tout se passa tellement vite. Tellement. Un coup d’épée, une dent coupée, un rugissement, un cri perforant la nuit cendrée. Ena hurlant, déchiquetant l’épaisse cuirasse de son adversaire. Elle ne se rendit compte de rien. Ce n’est seulement que lorsque le corps de Klaus tomba sans vie dans l’eau qu’elle lâcha prise. Furieuse, apeurée, elle souleva le corps de son dragonnier et le pris entre les griffes de ses pattes arrière. Plus petite et plus fine que le Sylvestre, elle espérait le semer entre la cime des arbres. Son cœur battait avec rage dans sa poitrine et essayait désespérément de renouer un contact mental avec son dragonnier.

Lorsqu’ils arrivèrent à leur campement, Klaus était toujours dans les vapes mais il commençait tout doucement à immerger. Dans le noir le plus complet, Ena observait en silence la situation ; la jambe de Klaus était dans un sal état, il fallait absolument le ramener à centre de soins. Malheureusement, il n’était pas en état pour subir un nouveau vol entre les griffes de la dragonne. Malgré les paroles plus ou moins rassurantes de Klaus, Ena se coucha en cercle pour que son dragonnier puisse s’appuyer contre elle. Appuyant et tirant, Klaus essaya de faire un garrot avec un morceau de bandes. Finalement, il s’assoupit.

Soudain, du bruit le tira d’un sommeil brumeux et la douleur le fit grimacer. Il avait l’impression qu’on lui charcutait la jambe, il sentait que ses os se brisaient et que ses muscles se déchiraient sous les dents du dragon sauvage. Ena resta en place mais commença à rugir et à grogner. Puis, un feu illumina la grotte en quelques secondes, dévoilant les intrus. Une demoiselle avec un dragon couleur charbon avec des écailles aux reflets cuivrés. « Mais je vous en prie, installez – vous et faites comme chez vous. » Même à l’agonie, Klaus ne peut s’empêcher d’être ce qu’il est. Un con présomptueux.



© charney



____________________________

Throw me to the wolves and i will come back leading the pack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia R Vöski


Biffleuse pro de métier.Biffleuse pro de métier.


JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 28
Date d'inscription : 11/09/2014

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty
MessageSujet: Re: I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre   I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre EmptySam 27 Déc - 19:23

i find peace in the rain.


C'était dans la nuit qu'Anastasia se sentait le plus en sécurité. Et pourtant, c'était dans cette période que surgissait ses plus vils démons. Elle se souvenait encore, comme si c'était hier, ses longues nuits à danser sur la scène vide de vie, sous les projecteurs, à exciter les hommes rassembler autour, certains sur des fauteuils, d'autres sur de simples chaises. Voilà le meilleur moyen de distinguer le riche du pauvre, de celui qui crachera le plus facilement pour une simple vue sur ses seins, à celui qui se ruinera pour faire ce que bon lui semble, jusqu'à battre violemment sa vendeuse de plaisir. Combien de fois avait-elle subi les gifles, les coups de poings assommants, les coups de pieds à l'estomac ? La Rose ne comptait même plus - tout comme son âge. Puis il y a eu la rébellion. Une magnifique étape, certes, qui forgea son caractère et lui donnait un moyen de se défendre. Mais qui pourtant ne lui enlevait pas ses cauchemars, ou le mirage des cris des autres filles de son âge. Assise sur une pierre au coin du feu, ce fut le doux - enfin, il essaya - geste de la tête de son dragon, contre son épaule, qui fit chasser ses pensées noires. Un sourire illumina son visage trompeur que quelques secondes avant de disparaître.

Se munissant de sa besace, la jeune scientifique décrocha un lapin mort pour la jeter à Némésis, qui n'en fit bien sûr qu'une bouchée. Son estomac résonna d'ailleurs dans l'antre de leur abri, mais il savait qu'il devra se contenter de ça avant de retourner à la maison. L'hiver se faisait de plus en plus rude, et trouver de la nourriture sauvage n'était pas gagné ; il faudra alors retourner voler un ou deux moutons, histoire de tenir un peu. Anya saisit ensuite le deuxième lapin qu'elle déposa sur une pierre plate devant elle, cachant soigneusement le troisième au fond de son sac. « Mais je vous en prie, installez – vous et faites comme chez vous. » D'un rapide réflexe, Anya déposa ses mains sur ses deux couteaux kukris, prenant la poussière accrochés à sa ceinture. Némésis déploya que très peu ses ailes en même temps, cachant au maximum le corps de la jeune femme pour empêcher une attaque de flèches.
A nouveau, ce fut le silence qui s'empara de la grotte, et le crépitement des branches qui mourraient dans les flammes. Rose quitta lentement sa place, se déplacement d'abord accroupie, ensuite debout pour se mettre derrière l'aile gauche de son dragon, une main sur le rayon de cette dernière pour dévoiler ses yeux bleu acier. Et ce qu'elle découvrit ne l'étonna pas une seule seconde. Bien au contraire, un rire sincère s'échappa de sa bouche, sans pour autant qu'elle baisse sa garde.
    « Anya ? »
    « Attends, tu le reconnais pas ? »
Dernière question posée à son dragon, qui détourna ses yeux de sa belle pour observer de ses yeux écarlate, le blessé dans la pénombre. Et contrairement à Anastasia, la présence du mercenaire ne l'amusait pas vraiment. Il quitta ensuite le visage torturé de l'homme pour se concentrer sur sa dragonne, qu'il ne lâcha pas du regard, au cas où. Mais, l'ayant déjà vue à l'oeuvre, il se demandait pourquoi cette dernière restait dans la même position, vulnérable, autour de son draconnier. A nouveau, Némésis scruta le corps de l'homme, pour finalement tomber sur une petite flaque de sang à ses pieds, ainsi qu'une vilaine blessure à sa jambe et un pansement des plus pitoyables. Encore quelques heures, et ce pauvre homme pourra dire adieu à sa jambe, et à sa vie si ça s'infecte. Surtout avec le froid. L'ombre d'un sourire s'installa dans le coin des lèvres du dragon, qui déplaça sa carcasse d'acier près du feu et se coucher à la même place qu'avant, s'affamant des yeux avec le lapin de Rose.
    « Je vous remercie mon seigneur. »
    La jeune femme mima une vulgaire révérence, appuyant ensuite son épaule contre la paroi gelé de la grotte, les bras croisés, observant la blessure du mercenaire.
    « Ouh, c'est moche ça. Ça fait mal ? Moi, personnellement, je ne sent rien. »
Némésis tourna la tête vers sa protégée, agitant ses petites épines rouge le long de son cou en comprenant où Rose voulait en venir. Et avec ça, il n'était pas vraiment d'accord. Avec sa queue, il enroula la besace de la jeune blonde, espérant qu'elle ne décide pas de prêter main forte à un vulgaire type, qui serait payé cher pour la mort de Rose. Et puis quoi, encore ? Lui faire des poutoupoutou et le border au coin du feu ?
Code by Silver Lungs

____________________________

LITTLE RED RIDING HOOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Skygård


Scandinave au coeur glacé

JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 50
Date d'inscription : 26/08/2014

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty
MessageSujet: Re: I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre   I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre EmptyLun 29 Déc - 17:01



If this is to end in fire,
then we will all burn together!
La douleur lancinant ses muscles déchirés. Cette souffrance le faisant hurler tel un loup apeuré à la pleine lune. Sa vision est embrumée, parsemée de taches sombres sur les parois frigides de la grotte. Balayant un voile invisible, ses doigts sont ensanglantés, sa main remplie de sang séché. Suite au grognement d’Ena, l’intruse se réfugia entre les épaisses ailes de son dragon. Ce dernier répondit en grondant également tout en déployant des écailles flamboyantes le long de son échine. Ses iris rouge le sondèrent et ce que vit Klaus ne respirait pas la confiance. Il voulut attraper son épée mais sans succès. Immobilisé dans son propre sang. Putain, il n’allait pas mourir ainsi, comme un chien ?

Finalement, elle décida de sortir de sa cachette. Sortant du tombeau formé par les ailes de son dragon, elle arpenta silencieusement la grotte avant de rencontrer le visage de Klaus torturé. Les flammes dansantes du feu de joie illuminaient de temps en temps ses fossettes et son regard bleu glacé. Se faufilant en silence, elle s’approcha assez proche de l’homme pour qu’il entende ses paroles. Tandis qu’Ena ramena sa queue parsemée de pointes osseuses vers son dragonnier et enfonça ses griffes dans la roche.

Ne la tue pas.
Qu’elle s’éloigne sinon je la crame.

Déglutissant, sa gorge était râpeuse et il avait l’impression de bouffer du sable. « Je sais que je suis irrésistible, sweetie, mais reculez – vous. Vous rendez nerveuse mon dragon. » La fièvre le rend peut – être faible, mais jamais il ne cessera d’être lui. Ses yeux émeraude analysèrent l’ombre se dessinant sur les parois rocheuses et le parfum qui se dégage d’elle. Cette odeur, il la déjà sentie. Cette attitude, il la déjà observée. Et cette intonation, il la déjà entendue. Mais ce soir, les souvenirs sont lointains et difficiles à se remémorer. Alors, péniblement, il demanda à Ena de l’aider.

Elle me dit quelque chose, Ena.
Pour une fois, je suis d’accord avec toi.


Alors, il se lança. Sans filet, sans harnachement pour le retenir dans le vide. Rapidement, il se jeta dans le néant pour comprendre et savoir. « Vous aurais – je déjà sauté ? Désolé, mais j’ai tendance à oublier les prénoms et même les beaux visages. » Oh le fourbe. Péniblement, il glissa un compliment dans sa phrase impromptue et désobligeante. Toujours dans la même position, adossé contre le flanc d’Ena, il sentait le cœur de cette dernière et le feu brûlant de son corps.

T’es vraiment qu’un con.
C’est celui qui dit qu’il est.





© charney



____________________________

Throw me to the wolves and i will come back leading the pack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia R Vöski


Biffleuse pro de métier.Biffleuse pro de métier.


JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 28
Date d'inscription : 11/09/2014

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty
MessageSujet: Re: I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre   I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre EmptyLun 29 Déc - 19:40

i find peace in the rain.


Il n'a même pas pris la peine de répondre à ses répliques. Remarque, Anya s'en fichait un peu, voir même beaucoup. Elle déposa à nouveau ses yeux sur la plaie du mercenaire, et ne pu s'empêcher, tout comme son dragon, d'avoir l'ombre d'un rictus dans le coin de ses lèvres rose. Ses yeux allaient du visage tiré de Skygård à sa plaie encore ouverte, et de sa plaie à son visage. Elle ne lui donnait pas deux jours, et encore, elle était assez gentille sur ce sujet. Le voir dans cette état donnait à la blonde un frêle sentiment de supériorité, mais elle ne pouvait pas non plus nier l'évidence : elle ne voulait pas le voir crever. Enfin, pas si facilement. Pas sans avoir mit son petit grain de sel, au moins. Je sais que je suis irrésistible, sweetie, mais reculez – vous. Vous rendez nerveuse mon dragon. Aucun mot ne s'échappa de sa bouche. Toujours le même sourire dans l'ombre de son visage, Anya n'écouta pas. Tête de mule, comme toujours, pour ne pas changer. Après tout, que je crame ! Tu finiras par crever aussi, pensait-elle.

Décroisant finalement ses bras, l'épaule droite de la jeune femme se décolla du mur lorsqu'elle décida de contourner le duo, toujours au sol. Toujours à la même distance, cependant, pour ne pas agacer d'avantage la dragonne. Elle voulait profiter de ce moment. Némésis, pas rassurer par cette idée, gardait un oeil entre sa draconnière et le lézard à pointe, tout en s'avançant vers Anya. S'immobilisant entre eux et l'autre paroi, toujours ses yeux glacés sur le sang, la blonde leva une main vers le dragon noir pour lui ordonner de rester à sa place, et de ne pas intervenir. Vous aurais – je déjà sauté ? Désolé, mais j’ai tendance à oublier les prénoms et même les beaux visages. A cette remarque, même à distance, Némésis retroussa ses lèvres pour laisser apparaître ses dents. Elles étaient plus petites que la moyenne, mais nettement plus tranchantes et toxiques.
    « Si c'est le cas, et vue que je ne m'en souviens pas, tu as dû être un mauvais coup. »
    « Идиот. »
    Nouveau sourire fourbe, la jeune femme s'accroupit face au duo, laissant une main traverser ses cheveux d'or.
    « Je devais te tuer, et tu devais me tuer. »
Cette annonce risquerait de mettre à mal la situation actuelle, et de faire mouche auprès de la dragonne qui était la seule des deux en forme. Mais Anastasia n'était pas inquiète. Son visage d'ange contrastant bien avec son caractère de cochon, et sa particularité de réfléchir avant d'agir. Elle tourna donc sa tête en direction de son dragon, à qui elle ordonna de lui donner sa besace. Le visage creusé par la colère de Némésis fut brièvement éclairé par un éclair, qui apporta finalement le sac à la jeune femme.
    « Mais bon, ça serait bête de tuer la femme qui pourrait te sauver la vie, non ? »
    Elle fouilla un instant dans le sac, sortant premièrement de ce dernier le lapin qu'elle avait mis de côté. Ses yeux océan plongés dans le regard assassin de la dragonne, elle lui montra la proie quelques secondes avec de la jeter près d'elle, pour ensuite ouvrir son sac en grand et montrer le contenu au mercenaire, dans lequel ce trouvait l'essentiel en cas de blessure.
    « J'ai des connaissances en médecine. Heureusement, ou malheureusement pour toi. Ou bien les deux. »
    Elle ne pu s'empêcher de sourire. Oui, cette situation était particulièrement amusante.


Code by Silver Lungs

____________________________

LITTLE RED RIDING HOOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



JOUEUR
PERSONNAGE

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty
MessageSujet: Re: I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre   I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I FIND PEACE IN THE RAIN ♠ libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite baignade [libre]
» Représentation de Sterne [LIBRE]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TERRES FROIDES DE MARKARTH :: Ruines du 21e siècle :: Grottes-