Partagez
 

 Beyond the veil ♦ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caitlyn Sawyer

Caitlyn Sawyer

My ego is bigMy ego is big


JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo: Ace
Région: Rhône Alpes
Libre pour RP : Je mords.
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 43
Date d'inscription : 27/11/2014

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre EmptySam 6 Déc - 22:25




BEYOND THE VEIL





Il était très tôt ce matin, lorsque Caitlyn est sortie de chez elle pour aller jouer du violon dans l'endroit qu'elle affectionne le plus : la forêt. Vous vous demandez pourquoi ? Curieux... Je vais vous expliquer. La petite Sawyer quittait le domicile familial dès l'âge de ses 8 ans, pour courir, violon à la main, vers le bois qui bordait les alentours d'Ignopolis. Elle y passait des heures, à faire pleurer son violon au rythme du crissement des feuilles. C'est calme, ici. Personne n'est là pour vous déranger. Personne ne vous voit. La liberté, à l'état le plus sauvage.
Les premières lumières du soleil pointèrent le bout de leur nez entre les branches mortes, qui craquelaient en séchant. Il avait plu, la veille. Et Lyn adorait l'odeur des troncs humides. Elle aimait aussi beaucoup regarder la neige tomber sur le bois vernis de son violon. Aujourd'hui, il neigeait. Et c'est pour ça que la jeune femme s'était levée à cette heure.

Hyjal, qui la suivait patiemment - même s'il aurait bien continué à dormir un peu -, pensa que c'était un bon moyen de prendre un bol d'air frais. Et de toute façon, il pourrait se rendormir lorsque sa dragonnière commencerait à travailler son art (et accessoirement son travail).

- Tu m'emmènes ou comme ça Lyn ?

- Au fin fond de la forêt, pourquoi ? Tu as peur ?

Parce-que oui. Caitlyn & Hyjal était deux âmes sœurs, cependant, comme le dit un vieux proverbe : qui aime bien, châtie bien. Tout en gloussant et pour essayer d'échapper à son dragon, Cait se mit brusquement à cavaler entre les arbres, mêlant discrétion et rapidité. Lancé à sa poursuite, l'Aeris ne voulu pas tricher, et donc resta sur le sol. Quand il parvint à la rattraper, il se jeta sur elle, et la bloqua sous ses lourdes ailes noires.

- Alors ? Que vas-tu faire maintenant hein ?

Sawyer souleva l'aile de son bras droit, tenant dans l'autre son violon et s'extirpa hors de l'étreinte d'Hyjal.

- Je vais jouer. Ici, c'est... Parfait.


Dégainant son violon, la demoiselle saisit son archet, et entama une mélodie qui se mit à résonner autour d'eux.Elle le savait, son dragon adorait l'écouter, ça les calmait beaucoup, tous les deux. Hyjal s'allongea sur le sol poudreux et nappé d'un épais tapis blanc.

____________________________

I see fire
If this is to end in fire then we should all burn together, watch the flames climb high into the night.©️ by anaëlle.


Dernière édition par Caitlyn Sawyer le Dim 7 Déc - 18:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Klaus Skygård

Klaus Skygård

Scandinave au coeur glacé

JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 50
Date d'inscription : 26/08/2014

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Re: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre EmptyDim 7 Déc - 16:48



Ce jésus que l'on adore a - t - il toujours préféré, ces rois mages avec leur or ou bien nous, pauvres bergers?

 Il encore si tôt que le soleil n’est même pas encore apparu. Caché derrière des épais nuages cotonneux, le ciel est encore drapé de son manteau bleu sombre. Des milliers d’étoiles s’embrasent illuminant en silence le monde, des diamants dans leurs plus beaux écrins. Les yeux bleus acier de Klaus regardaient avec insistance la voûte céleste. La nuit a été rude et difficile, l’homme qu’il devait ramener s’est barré avant même qu’il ne le dépose au grand Boss. Ruminant sa colère, gardant au plus profond de lui-même une énorme rage, il en voulait à ces connards de gardes d’êtres des incapables, des abrutis congénitaux. Ses doigts, sous l’effet de la fureur, s’était explosé contre un mur avant de leur balancer des injures odieuses par – dessus son épaule. Klaus, il ne faut pas le mettre hors de lui. Klaus, c’est une bombe à retardement. Klaus, c’est l’usine radioactive qui est sur le point d’exploser à tout moment.

Après avoir déversé son venin sur les pauvres hommes responsables de la fuite du fugitif, Ena s’est déposé à ses côtés et soudain, Klaus se calma. Laissant couler la haine dans ses veines. Rapidement, il enfourcha son dragon et tous les deux s’envolèrent.


« On va le retrouver.
Je vais lui arracher sa tête.
Non, sinon, tu ne seras pas payé. N’oublie pas que le Boss veut qu’il soit vivant. »




La dragonne marquait un point. Inspirant profondément, il prit sa tête entre ses deux mains. Des centaines de plans florissaient dans son esprit, pensant, réfléchissant au moyen de le retrouver. Klaus, il déteste échouer. Klaus, il est perfectionniste et il ne supporte pas abandonner. Se redressant, sa main gauche glissa vers la tête écailleuse d’Ena tandis que l’autre sortit une carte de son sac à dos. Ce sac à dos qui était remplis de matériel indispensable pour réussir une mission. En tant que chasseur de prime, le blond ne savait jamais combien de temps une mission durait. Elles peuvent durer un jour comme un mois. Il y a des fois, où il rentre chez lui après des mois et des mois de recherches acharnées. Jamais il n’a raté sa cible, jamais. Jusqu’à ce soir.


« Connaissant ce con, il va aller en dehors d’Ignopolis pensant qu’il peut nous distancer. Qu’est – ce qu’on attend ? »



Ena, elle pose rarement des questions et elle soutient continuellement son dragonnier. Ils ont exactement le même caractère et la même façon de penser. Sauf en ce qui concerne les femmes, ça, c’est un sujet plutôt délicat. Klaus se leva et observa la vue panoramique qui s’étendait devant ses yeux. Tous deux étaient sur le toit d’un ancien building d’Ignopolis. Klaus aimait bien s’y réfugié après une journée pourrie et réfléchir sur ses éventuelles erreurs qu’il a pu commettre au cours de sa mission. Levant sa jambe, il s’assit sur la selle d’Ena et d’un coup, ils se retrouvèrent au – dessus de la ville, volant en direction de la forêt.

Après quelques minutes de vol, les rayons du soleil sortirent. Ils vinrent caresser la peau blanche de Klaus et l’épaisse cuirasse d’Ena. Une nouvelle journée pouvait enfin débuter. Ils observèrent durant de longues heures l’immense forêt de conifères, mais aucun mouvement ne semblait suspect. Puis, le regard du dragon fût attiré vers une silhouette se mouvant en silence dans le sous – bois. Sans consulter Klaus, elle pointa son museau vers le bas pour descendre à pic et atterrir avec une grâce … incomparable. Dégainant son épée de son carquois, cette dernière s’enflamma. Descendant rapidement du dos d’Ena, Klaus s’approcha de la cible et soudain, il s’arrêta. Une ombre sombre ressemblant à un dragon se dessina derrière la cime des arbres. Dans les mains de la silhouette drapée, un violon.


« Tu te fou de ma gueule ? »



Hurla – t – il plus à lui-même qu’à l’inconnue. La journée allait être pourrie finalement.


© charney


____________________________

Throw me to the wolves and i will come back leading the pack

Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Sawyer

Caitlyn Sawyer

My ego is bigMy ego is big


JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo: Ace
Région: Rhône Alpes
Libre pour RP : Je mords.
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 43
Date d'inscription : 27/11/2014

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Re: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre EmptyDim 7 Déc - 18:18


           

           

QUI NE S'EST JAMAIS LAISSÉ ENCHAINER NE SAIS PAS CE QU'EST LA LIBERTÉ





Les yeux d'Hyjal se rouvrirent quand il entendit un bruissement d'ailes qui s'approchait d'un peu trop près. L'aeris se releva, et scruta le ciel de ses yeux émeraude. Il vit une grande forme survolant l'endroit où sa dragonnière se trouvait, puis se poser. Un homme descendit de son dragon, et pesta, visiblement étonné de ne trouver ici qu'une violoniste et son compagnon de vol.

Lorsqu'elle entendit une voix masculine dans son dos, Caitlyn s'arrêta net de jouer. Si il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas, c'était qu'on la dérange dans son havre de paix. Et cet inconnu venait de le faire. Laissant tomber son bras le long de son corps, avec dans sa main son archet, la jeune femme serra les mâchoires, sans dire un seul mot. Tournant légèrement la tête sur le côté -du moins assez pour voir le visage de l'intrus-, elle soupira.

- Qui essayez-vous de convaincre ? Lâcha-t-elle calmement, avant de se tourner complètement vers lui.

Ce mec se donnait un genre, ça crevait les yeux. Mais la furtive n'était pas la dernière des idiotes, et malgré le fait qu'il avait une épée, et un corps largement plus musclé que le sien, il ne lui faisait en aucun cas peur. En réalité, à ce moment très précis, son calme cachait une grande colère. Hyjal, qui avait prit le temps de se rapprocher de son âme sœur fixait l'étranger.

Tu veux que je l'envoie valser ? pensa-t-il à l'attention de Lyn en faisant sortir de la buée de ses naseaux. Ce ne sera pas nécessaire. Ce n'est pas nous qu'il cherche. lucide. Extrêmement lucide.

Penchant sa tête, pour coller son menton au creux de la mentonnière de son violon, Sawyer se remit à jouer la mélodie que l'on pouvait entendre il y a quelque minutes, avec plus d'intensité, et plus de passion. La musique qu'elle jouait était un requiem. (ce requiem)

- Ne me tutoyez plus.


           
© charney

           

____________________________

I see fire
If this is to end in fire then we should all burn together, watch the flames climb high into the night.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Klaus Skygård

Klaus Skygård

Scandinave au coeur glacé

JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 50
Date d'inscription : 26/08/2014

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Re: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre EmptyDim 7 Déc - 20:13




N'oublie pas qui tu es, car le monde ne l'oubliera pas.


 L’épée dégainée, les mains nouées sur le pommeau en fer blanc et nacré. Le souffle court et les yeux aussi brûlants que le feu d’un dragon. Tout doucement, l’adrénaline se déversa dans ses veines de combattant, son regard fit un rapide va et vient entre la soi-disant cible et le dragon qui venait d’apparaître à ses côtés.

« Un furie-nocturne. »
« Ignopolis et sa population me fera toujours rêver. »


Lui, qui habitait depuis plus de 5 ans à Ignopolis rencontrait rarement d’autres dragonniers. Il sait très bien qu’il n’est pas le seul à avoir été touché par les aurores boréales et à s’être lié à un dragon sauvage, néanmoins, ils sont bien plus nombreux qu’il ne le pensait. La silhouette drapée se tourna vers Klaus et lui accorda un regard qui en disait long sur ses pensées. Elle l’analysa de la tête aux pieds comme si, elle était supérieure au viking. Ce genre de comportement, Klaus ne le conçoit pas bien que ce soit le premier à se proclamer roi d’un territoire encore vierge de juridiction. C’est un peu l’hôpital qui se fou de la charité.

Toujours en position de combat, Klaus se redressa sur ses jambes. Lui qui avoisine facilement les un mètre nonante dépassait largement la demoiselle sous sa cape de velours. Elle avait recommencé à jouer, comme s’il n’existait pas. Autant d’arrogance dans un si petit bout de femme. D’un geste rapide, il rengaina son épée de feu et jeta un coup d’œil furtif à Ena qui restait silencieuse face à la situation.

« Elle n’est pas en sécurité. »
« Je m’en bas les reins et, je me retiens. Je pourrai être plus grossier. »


Levant ses yeux vers le ciel cotonneux, Klaus détourna son regard de son dragon pour le reposer sur la demoiselle qui, avec passion, réalisait un requiem parfaitement maîtrisé.

« J’essaie de me convaincre de ne pas vous traîner par les cheveux pour vous faire monter sur votre dragon. Ah oui, et je ne vous tutoierai plus, votre Majesté. » Déclara – t – il en s’abaissant et réalisant une petite courbette.

Puis soudain, un nom illumina la profondeur et la noirceur des pensées de Klaus.

« Vous êtes la fille des Sawyer. » Ce n’était pas une question, mais une affirmation faite à lui – même.  

Klaus, il a entendu cette histoire morbide de cette famille. Deux parents aimants partis en mission au-delà des frontières d’Ignopolis. Des parents partis pensant revenir auprès de leur fille unique. Lui, qui est orphelin, sait la peine qui l’habite. Peut – être que c’est même le seul qui comprend pourquoi, elle est aussi froide et austère qu’une porte de prison.

« Être orpheline ne vous donne pas tous les droits. »

Encore une fois, c’est du gros foutage de gueule.


© charney


____________________________

Throw me to the wolves and i will come back leading the pack

Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Sawyer

Caitlyn Sawyer

My ego is bigMy ego is big


JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo: Ace
Région: Rhône Alpes
Libre pour RP : Je mords.
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 43
Date d'inscription : 27/11/2014

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Re: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre EmptyDim 7 Déc - 21:16


           

           

AUX YEUX QU'ON A JAMAIS REVU




Vous êtes la fille des Sawyer. Cette phrase interrompit -à nouveau- la mélodie larmoyante de Caitlyn. Les yeux fermés, elle n'eut plus aucune réaction. Comme si il venait de lui transpercer le cœur d'un seul geste. Comme s'il venait de lui ôter la vie. Mais la jeune femme ne laissait rien paraître, tout se passait à l'intérieur d'elle. Vue de l'extérieur, elle était tout bonnement stoïque. Plus aucune émotion ne passait sur son visage. Ce qui lui fit rouvrir les paupières n'est d'autre que la seconde phrase que le blondinet articula. Non, c'est vrai. L'orphelinat ne lui donnait pas tous les droits. Il avait raison. Et cela la fit enfin sourire. Très légèrement.

Silencieusement, sa main se glissa au niveau de sa taille. Sa cape cachait, à ce niveau, un petit couteau très bien aiguisé en croc de dragon sur lequel on pouvait lire "Advitam Aeternam" en mémoire de ses parents disparus. Plus tranchant qu'un rasoir, et plus léger qu'une plume. Sawyer détacha le cordon de sa cape et la posa sur le sol enneigé. Elle posa ensuite son violon sur la cape, et laissa son archet par dessus le tout. Puis, sans prévenir, se déplaça d'une vitesse fulgurante pour arriver dans le dos de l'insolent sans qu'il n'ai le temps de ré-dégainer. Son entraînement de furtive lui permettait d'avoir un coup d'avance sur quiconque elle croiserait, mis à part un autre furtif. De toute évidence, celui-là n'en était pas un. Vu sa carrure, c'était surement un mécanicien ou un combattant. Pas discret le moins du monde.

Plaçant la pointe de son poignard dans le dos du dragonnier, le regard de Lyn' avait littéralement changé : c'était une professionnelle. Et certainement la meilleure personne pour remplacer son père à la tête des furtifs. Sourcils froncés, elle prit enfin la parole, brisant ce silence pesant.

- Vous croire supérieur ne vous les donne pas non plus.


Hyjal observait la scène, amusé de ce dragonnier qui croyait tout savoir, mais qui n'avait jamais du entendre parler du tempérament de feu qu'avait Caitlyn. Il connaissait son nom, et une partie de son histoire, mais pas sa réputation. Dommage... Soufflant de plus en plus fort, il fit comprendre à l'humaine qu'il était temps d'arrêter cela. Ce qu'elle fit sans se faire prier. Ça ne l'amusait pas, de devoir se servir de ses maîtrises contre quelqu'un qui ne lui voulait pas de mal. Elle s'était promis de les garder en réserve pour assurer le coup, lorsqu'elle viendrait à rencontrer son secret.

- Ah, et tentez donc de toucher à mes cheveux, pour voir.


Oui, c'était un défi. Serait-il aussi joueur qu'elle ? Les pupilles de l'Aeris devinrent semblables à celles d'un chat.


           
© charney

           

____________________________

I see fire
If this is to end in fire then we should all burn together, watch the flames climb high into the night.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Klaus Skygård

Klaus Skygård

Scandinave au coeur glacé

JOUEUR
Feuille du joueur
Ton Pseudo:
Région:
Libre pour RP :
PERSONNAGE
Nombre de Messages : 50
Date d'inscription : 26/08/2014

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Re: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre EmptySam 13 Déc - 15:25




La maison est derrière,
le monde est devant.

 
Peut – être a – t  – il dépassé les bornes ? Sûrement. A – t – il des remords a avoir parlé du passé tumultueux de la violoniste ? Aucunement. Lui, il pénètre perpétuellement dans la vie intime des gens, mais quiconque lui pose des questions indiscrètes se retrouvera avec un œil au beurre – noir, dans le meilleurs des cas. Klaus, il n’a pas de limite et aucune règle sauf les siennes. Les 7 pêchers capitaux, il en est le roi. Alors, ne vous étonnez pas si ce viking vous paraît irrespectueux et immoral. Ce n’est pas qu’une impression, il l’est totalement.

Les yeux aciers de Klaus observèrent attentivement le visage de la demoiselle. Ses cheveux roux balayés par le vent se mirent devant son regard fauve et vola pendant quelques instants ses joues parcouruent de petites tâches de rousseur. Sa fine silhouette tourna silencieusement sur la poudreuse, sans faire craquer un seul flocon. Elle ne jeta aucun coup d’œil à Klaus ni à Ena. Aucune émotion ne fût dévoilée, comme si l’âme de la vagabonde avait disparut. Comme si elle était séparée du corps de Sawyer.

Et soudain, elle se mouva à une vitesse folle. Sans que Klaus puisse faire un mouvement, la violoniste se retrouva derrière le dos du dragonnier. Puis, il sentit une lame aiguisée dans le creux de ses reins. Au lieu de paniquer comme le ferait tout être naturellement constitué, Klaus, il commença à sourir. Tandis qu’un grognement sourd s’éleva dans la clairière. Ena s’avança vers le couple, ouvrant ses ailes et commença à les battre furieusement.


Ena, c’est la maman que Klaus n’a jamais eu. Orphelin lui aussi, il n’a jamais connu ses véritables parents et c’est la dragonne qui la quasiment élevé. Contrairement aux autres dragonniers, Klaus s’est lié à Ena seulement à l’âge de 16 ans. Un cadeau tombé du ciel.

    « Avec plaisir. »


Peut – être pensait – elle pouvoir maintenir Klaus dans cette position indéfiniment, mais on ne capture pas aussi facilement un combattant. Habitué à être menacé, à être pourchassé comme du vulgaire gibier, Klaus a appris à se battre en duel et au corps à corps. Rapidement, il posa sa main droite sur le bras de la demoiselle qui tenait son couteau. Il la maintenait fermement et il se retourna avant de voir le visage de la rouquine. Ensuite, il la poussa vers l’arrière pour la faire tomber dans la neige fraîche.


    « Tu n’es pas jolie, alors soit au moins polie, my love. »


Il posa son regard sur l’imposante carrure de Ena, qui se releva fièrement. La violoniste était juste à un mètre d’elle. Cette dernière l’aurait bien enflammé sur place mais Klaus lui fit comprendre qu’elle n’avait pas intérêt. Après tout, entre orphelins, il faut s’entre-aider.


© charney


____________________________

Throw me to the wolves and i will come back leading the pack

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



JOUEUR
PERSONNAGE

Beyond the veil ♦ Libre Empty
MessageSujet: Re: Beyond the veil ♦ Libre   Beyond the veil ♦ Libre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Beyond the veil ♦ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUTOUR D'IGNOPOLIS :: Les Plaines :: Forêt-